Concept-art | Dame Julia.

Le photobashing

C’est une nouvelle méthode de travail que j’expérimente et honnêtement, je pense avoir trouvé chaussure à mon pied !

Le photobashing est un mélange de 2 savoir-faire ; le photo-montage et le digital painting. Même si le procédé semble clair, sa mise en place est très technique et fastidieuse, il faut sans cesse jongler avec les deux compétences, intégrer les images comme pour un montage classique mais travailler leurs matières, leurs lumières et leurs ombres avec le stylet sur la tablette graphique.
Ici, c’est 23 images qui composent mon visuel.

Découvrez tout ça, dans une vidéo compilant 6 heures de création en 5 minutes :

Le bras bionique

C’était un sacré méli-mélo si vous voulez mon avis !

Je me suis basé sur la photo d’un vrai bras, alors jusqu’ici tout va bien… Mais avec l’idée d’en faire un membre translucide rempli de détails à l’intérieur, ça complique pas mal la situation.
J’ai d’abord travaillé la transparence en lui offrant une matière similaire au verre et ou au plastique et un effet comme rempli d’eau.
Ensuite, j’ai construit un “écosystème électronique” composé de fils, de puces, durites et tuyaux en métal et j’ai terminé en dessinant une ossature mécanique en suspension au milieu du bras.
Les réglages de luminosité, contraste, modes de fusion etc. ont été nombreux et n’étant jamais satisfait du résultat, j’y revenais régulièrement entre deux autre manipulations.
Alors… que pensez-vous du résultat final ?

Pour la petite histoire...

Inspirés par le jeu de rôle Cyberpunk 2020 créé en 1988, le studio CD-Project, auteur de la série The Witcher, lance bientôt son nouveau jeu : Cyberpunk 2077, un univers futuriste dans un monde alternatif au nôtre où la technologie est omniprésente.
La société est contrôlée par des méga-entreprises qui, en terme d’importance, pourraient être assimilées à des grands noms comme GOOGLE, Facebook, etc. rien que ça !
Les capacités humaines sont améliorées à l’aide d’implants électroniques et de prothèses capables de décupler la force par exemple, l’acuité visuelle, ou encore de transformer le porteur en véritable machine de guerre ou en super-ouvrier.

Ce monde très riche, fourmille de détails et pour cette fin d’année 2020, l’artiste Design Spartan a lancé un nouveau défi dans la DigitalPainting.School, autour de ce thème.
C’est parti pour une seconde participation au concours !!